Le Musée canadien de l’histoire est commandité
par l’Association canadienne des producteurs pétroliers

Le musée le plus emblématique du Canada ne doit pas se compromettre avec l’industrie pétrolière. L’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) tente d’affaiblir nos lois en matière de climat et d’environnement, en plus de promouvoir des intérêts qui portent atteinte aux droits autochtones. Ce lobby pétrolier n’a pas sa place dans un musée national.

Le Musée doit être du bon côté de l’Histoire et rompre ses liens avec le lobby pétrolier le plus puissant au pays.

À titre d’institution culturelle renommée et digne de confiance, le Musée canadien de l’histoire doit agir de manière responsable et refuser les commandites de l’industrie pétrolière. Le Musée doit rompre ses liens avec l’ACPP, puisque ce lobby est financé par Shell, Exxon et d’autres grandes corporations qui nient la réalité des changements climatiques.

Le Musée doit être du bon côté de l’Histoire et rompre ses liens avec l’ACPP.